Robyn Benson, PSAC

Lac-Mégantic


lacmegantic.JPG

Treize décès sont confirmés et 40 personnes manquent toujours à l'appel. Des commerces, un bar plein à craquer, la bibliothéque, les archives locales, tout le centre-ville est disparu!

Il est trop tôt pour tirer des conclusions sur cette horrible tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic. Des freins défectueux? De la négligence? Des wagons-citernes mal conçus? Des lacunes dans les inspections de sécurité et la surveillance de Transport Canada? Une combinaison de ces facteurs et d'autres encore? Nous en saurons davantage une fois l'enquête terminée.

Nous savons cependant que :

le transport du pétrole brut représente 5 % du trafic ferroviaire au Canada et qu'environ 20 % du pétrole canadien est exporté par train;

le nombre de déraillements diminue, mais on en compte encore beaucoup trop - 588 en 2011 seulement. La société Montreal Maine & Atlantic Railway est propriétaire du train impliqué dans la catastrophe de Lac-Mégantic. Le CN a aussi connu sa part de problèmes et compte malgré tout doubler son trafic de pétrole brut cette année;

Depuis le mois mars, il y a eu six déraillements importants du Canadien Pacifique :

27 mars : déversement de 114 000 litres de pétrole près de Parkers Prairie (Minnesota), à la suite du déraillement de 14 wagons.

3 avril : déraillement de 22 wagons à l'ouest de White River (Ontario), entraînant le déversement de 110 000 litres de pétrole brut léger et de 22 500 litres d'huile de canola. On a découvert une roue et des rails brisés sur le site.

28 avril : déraillement de 17 wagons chargés de potasse près de Provost (Alberta).

21 mai : déversement de 91 000 litres de pétrole à la suite du déraillement d'un train de marchandises près de Jansen (Saskatchewan).

2 juin : un wagon déraille près de Wanup (Ontario), brise un pont ferroviaire et plonge dans la rivière.

27 juin : un pont enjambant la rivière Bow à Calgary s'effondre après une inondation majeure, laissant six wagons suspendus au-dessus de la rivière.

Le transport de pétrole par train connaît une forte augmentation. Au cours des huit derniers mois, la quantité de pétrole brut expédiée s'élève à 150 000 barils par jour, soit une augmentation de 150 % par rapport à la même période l'année précédente.

Les wagons-citernes DOT-111, les wagons les plus utilisés pour le transport, sont sujets aux fuites.

Les sociétés ferroviaires ont la responsabilité de mener les inspections de sécurité. Or, dans ce cas-ci, les compressions y sont peut-être pour quelque chose, alors que les entreprises cherchent à faire des profits :

Tom Murphy, président de la section locale 101 des TCA représentant 1 900 manoeuvres du CP, estime qu'il y a un lien direct entre les déraillements et la réduction des effectifs chez CP, y compris des centaines de ses membres chargés de l'inspection des trains.

« Aujourd'hui, nos membres doivent composer avec des trains plus longs, moins de personnel pour les vérifier et beaucoup de réparations », déclare le superviseur. « On n'a pas le temps de réparer cela maintenant, laissons faire », disait-il en entrevue mardi.

Entre-temps, les représentants de la compagnie ne savent quoi penser :

« Nous sommes stupéfiés. Qu'est-ce qui a bien pu se passer? » se demande Joseph R. McGonigle, un cadre de la compagnie Montreal, Maine & Atlantic. « Il y a de nombreux mécanismes de protection. On ne s'explique pas ce qui est arrivé. »

Personne ne se l'explique. Cette réponse n'est pas suffisante. Pas pour les personnes blessées, ni pour les familles des personnes décédées ou disparues, ni pour nous.

[Photo: Yves Tremblay, Photohelico.com]


comments powered by Disqus

About this Entry

This page contains a single entry by Robyn Benson, PSAC published on July 8, 2013 4:50 PM.

Lac-Mégantic was the previous entry in this blog.

La dérèglementation, dites-vous? is the next entry in this blog.

Find recent content on the main index or look in the archives to find all content.

Subscribe to feed Subscribe to this blog's feed / S'abonner au flux de ce blog


This blogsite is intended to be a safe space for everyone to comment on the issues raised here. Spirited debate is encouraged, in the language of your choice, but profanity, discriminatory words and other forms of abuse are not. Feel free to speak your mind, but please keep it civil and respectful.


Ce blogue a pour objet d’offrir un espace sécuritaire où chacun peut réagir aux questions soulevées. On encourage les débats animés, dans la langue de votre choix, mais non les insultes et les propos discriminatoires. N’hésitez pas à donner votre opinion, mais faites-le de manière civilisée et respectueuse.

Categories

Powered by Movable Type 6.0.7