Robyn Benson, PSAC

♫ ♪ Accentuez le positif ♪



Robyn.JPG

Un commentateur m’a prise à partie parce que je serais trop « combative », selon son expression. Il souhaiterait un « discours moins négatif ». Eh bien diable, je vais lui donner ce qu’il désire.

Laissez-moi d’abord apporter une petite nuance. Au moment d’écrire ces lignes, le Sénat a sous les yeux le projet de loi C-377, une mesure législative qui promet de nous enliser dans la paperasse quasiment chaque fois que nous levons le petit doigt. Et c’est nous, les syndicats, qui sommes délibérément visés : les entreprises ne subissent pas ce genre de traitement, ni les organismes de bienfaisance, même s’ils ont bien sûr leurs propres problèmes à régler.

Le projet de loi C-377 est si vindicatif que même des sénateurs conservateurs s’élèvent contre lui.

Puis il y a ces députés conservateurs des premières banquettes comme Pierre Poilievre, qui lancent des ballons d’essai sur la possibilité d’abolir la formule Rand.

Sans oublier Tony Clement, à la tête du Conseil du Trésor, qui s’en est pris violemment à mon prédécesseur, John Gordon, pour avoir eu l’audace de demander quels secteurs de la fonction publique allaient être touchés par les compressions imminentes. Jusqu’ici, le gouvernement a cultivé un tel secret autour de cette question, qu’il a incité l’ancien directeur parlementaire du budget, Kevin Page, qui vient tout juste de quitter son poste, à déposer une requête en cour fédérale pour restaurer la transparence. (Vu son départ, l’avenir de cette cause est incertain.)

Si on ajoute à tout cela les compressions responsables de la suppression de 16 220 emplois dans la fonction publique, sans parler de la menace qui pèse sur le congé de maladie, un avantage négocié, et sur le régime de retraite de nos membres, on ne s’étonnera guère que la dirigeante d’un syndicat de fonctionnaires se montre un brin susceptible. Ma bonne humeur habituelle, je l’avoue, m’abandonne à l’occasion.

Je m’empresserai donc de passer aux choses positives.

Malgré l’hostilité du gouvernement actuel, nous n’avons jamais suspendu les discussions avec le Conseil du Trésor et nos homologues de la fonction publique au sein des ministères. Nous sommes régulièrement appelés à collaborer dans de nombreux cadres (comme le Comité mixte de consultation ministérielle, le Conseil consultatif de la Commission de la fonction publique, le Comité consultatif sur la pension de la fonction publique, le Conseil national mixte et le Programme d’apprentissage mixte) où nous jouons un rôle actif et constructif dans la résolution des problèmes au jour le jour.

En ce qui a trait aux avantages sociaux, nous possédons une longue et fructueuse tradition de négociation collective, ancrée dans un discours ouvert et précis. Nous n’avons jamais esquivé ces débats autour d’une table. Les sombres rumeurs qu’on laisse filtrer dans les médias sur les changements, contenus par ailleurs dans les documents budgétaires, n’ont rien de constructif; elles ne font qu’ajouter au degré de stress déjà élevé de nos membres.

J’éprouve un sentiment favorable à l’égard de nos membres et de notre personnel, car ils et elles connaissent à fond les activités de la fonction publique et se dévouent à la prestation de services de qualité à toute la population canadienne. Nous avons à offrir des propositions fondées sur une mine d’expérience - lorsqu’on se résout à nous mettre à contribution.

Je suis fière du syndicat que je dirige : une organisation fondamentalement démocratique, où les besoins et la volonté des membres priment avant toute chose. Après tout, l’AFPC est la somme de ses membres; c’est à eux que la direction doit rendre des comptes. Personne ne sait l’exiger aussi bien que les membres informés et passionnés qui forment la base de notre syndicat.

Ici, aucune adhésion aveugle à une quelconque ligne de parti imposée d’en haut, mais des débats, des différences, une foule de points de vue : tout un éventail de positions et d’approches face au travail à accomplir. Dans nos rangs, on respecte les différences d’opinions, on est disposé à écouter et à prendre la parole; notre engagement les uns à l’égard des autres est constant.

Un par un, une par une, les membres investissent leurs idées et leur énergie dans le processus. Ils placent leur confiance dans leurs dirigeantes et dirigeants, mais ils ont démontré, à maintes reprises, qu’ils étaient prêts à se mobiliser pour se défendre contre l’injustice et aller de l’avant. Je n’ai aucun doute qu’ils le feront de nouveau si cela est nécessaire.

Je suis honorée d’avoir gagné la confiance des membres. Je suis toutefois consciente que cette confiance se mérite au jour le jour. Faire preuve d’optimisme, cultiver un esprit constructif, font partie du boulot. Il arrive que je réagisse négativement aux annonces du gouvernement qui ont des répercussions directes sur nos membres et leur bien-être; en toute franchise, il faut s’y attendre. Je le fais néanmoins avec une chanson au cœur et un sourire sur le visage, cela grâce à tous et à toutes.


comments powered by Disqus

About this Entry

This page contains a single entry by Robyn Benson, PSAC published on April 4, 2013 8:00 AM.

BC election: a progressive beachhead? was the previous entry in this blog.

Harper's land wars is the next entry in this blog.

Find recent content on the main index or look in the archives to find all content.

Subscribe to feed Subscribe to this blog's feed / S'abonner au flux de ce blog


This blogsite is intended to be a safe space for everyone to comment on the issues raised here. Spirited debate is encouraged, in the language of your choice, but profanity, discriminatory words and other forms of abuse are not. Feel free to speak your mind, but please keep it civil and respectful.


Ce blogue a pour objet d’offrir un espace sécuritaire où chacun peut réagir aux questions soulevées. On encourage les débats animés, dans la langue de votre choix, mais non les insultes et les propos discriminatoires. N’hésitez pas à donner votre opinion, mais faites-le de manière civilisée et respectueuse.

Categories

Powered by Movable Type 6.0.7